13 mars 2011

  book_cover_morte_la_bete_162958_250_400

"MORTE LA BETE", de Lotte et Soren Hammer, édition Actes sud

« Lorsque j’ai commencé ce livre, j’ai eu peur de subir de multiples descriptions insoutenables liées au sujet, la pédophilie.Or, il n’en est rien, l’horreur des situations n’est qu’esquissée, sans retirer la moindre puissance au propos.L’intrigue est tordue à souhait et les relations au sein du groupe de policiers rendent l’enquête encore plus vivante ; de plus, on peut aisément s’identifier à l’un ou l’autre des 5 enquêteurs.Un très bon premier polar (danois), le premier d’une série mettant en scène cette équipe. » Valérie

Posté par unfilalapage à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 octobre 2010

JANVIER 2011

 

dugain

Marc Dugain "L'insomnie des étoiles" - Gallimard

Un village allemand déserté à la fin de la seconde guerre mondiale, une adolescente trouvée par des soldats français à côté d’un cadavre calciné, un capitaine opiniâtre et un hospice mystérieusement vidé de ses occupants. Tels sont les décors et les protagonistes de ce roman passionnant qui revient sur un côté méconnu de la barbarie nazie.
 

 

 

stockett


Kathryn Stockett "La couleur des sentiments" - Editions Jacqueline Chambon


Ce fabuleux roman à 3 voix (une blanche et deux noires) relate la vie, en 1963, des employées de maison noires dans un des états américains du sud le plus raciste qui soit, le Mississippi. Mais au-delà des destinées de ces femmes, c’est le sort de la communauté noire qui nous est décrit dans toute son injustice, toute son horreur. Et pourtant au milieu de ces histoires dramatiques, émotion, humour et même suspense sont présents. La dernière page lue, on est hanté par Aibileen, Minny et toutes les autres…

 

Valérie

 


 

genere_miniatureCAA2NM40

 

 

ANATOMIE D'UN INSTANT

Javier Cercas

Actes Sud 2010

24,00 euros

 

Récit historique de grande qualité, Javier Cercas nous entraine en Espagne, lors du coup d'état de février 1981. Tour à tour, l'auteur décrypte les protagonistes de cet évènement mêlant faits historisques et fiction, donnant à chacun une dimension de "héros", à son père disparu, il adresse un émouvant hommage. Bien que le sujet soit dense, la lecture est facilitée par les chapitres courts. A tous les amateurs d'histoire du XXème siècle, n'hésitez pas, cet ouvrage est un vrai régal.

Yann

 

Posté par unfilalapage à 02:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2010

Automne 2010

 

Lectures d'automne:

 

       rosa_candida

J'ai lu Rosa Candida de Audur Ava Olafsdottir chez Zulma et c'est vraiment un très bon roman. Un jeune garçon, tout juste sorti de l'adolescence dont la mère vient de mourir décide de prendre sa vie en main. A travers sa passion pour les roses il va sillonner le monde pour aller redresser une roseraie historique et rencontrer l'amour mais surtout devenir père. Un roman raffraichissant, vrai, anti-déprime !

 

41F1Ak2BMrL__SL500_AA300_

      Puis j'ai lu Petite soeur mon amour de Joyce carol Oates chez Philippe Rey et c'est tout autre chose. L'auteur nous plonge dans la peau de Skyler, un jeune garçon (dix ans) dont la petite soeur a été assassinée.Au-delà de la recherche de la vérité sur ce meurtre, ce livre démontre comment la manipulation psychologique au sein d'une famille peut détruire des êtres. J'en sors effarée et sans plus aucune illusion sur la société américaine.

 

41hK8m51KKL__SL500_AA300_

     Pour décompresser, je me suis plongée dans le dernier polar d' Elisabeth George, Le cortège de la mort aux éditions Presse de la cité, rien à dire, c'est parfait comme toujours sauf que le livre est un peu gros et pèse lourd dans les mains !!

Agnès

i

i

 

 

Lectures d'été:

Orages ordinaires – William Boyd, (Seuil)

Qui n'a pas un jour, dans un café, un jardin public, la file d'attente d'un cinéma ou d'un théâtre, engagé la conversation avec un ou une inconnu(e) ? C'est ce qui arrive au héros de ce livre et cette rencontre va changer le cours de sa vie.

Ce jeune cadre, financièrement sans soucis, se retrouve dans la condition d'un SDF, obligé, de plus de se cacher, car sa liberté, et même sa vie sont menacées. Il va devoir se battre pour se reconstruire une vie et les épreuves qu'il traverse vont faire de lui un homme nouveau.

Le récit est mené par William Boyd de main de maître, un peu à la manière d'un thriller, mais aussi avec cet humour anglais discret mais efficace.

Annick


 

la chaleur étouffante et peu ordinaire d’une ville suédoise moyenne, Linköping. Ici la canicule accable, agresse, énerve et cette atmosphère oppressante imprègne chaque page du roman. Il fait chaud, terriblement chaud et Malin Fors doit Dans les années 70, Laure, en rupture avec sa famille commet l'irréparable à 19 ans et est condamnée à la prison pour avoir transporté de la drogue. Une jeune fille comme une autre, naïve et rebelle qui va devoir vivre avec ses regrets, sa culpabilité et tenter de passer à l'âge adulte sans trop de dommages. Un court roman sans misérabilisme mais qui dit les choses comme elles sont et qui nous donne de l'espoir face la vie.
Agnès

 

terre_des_mensongesLa terre des mensonges de Anne B. Radge

 

Trois frères qui ne se sont pas vus depuis des lustres sont réunis au décès de leur mère. Trois portraits magnifiquement écrits qui nous font partager l'intimité et les sentiments des personnages. Des personnages hauts en couleurs, tendres et parfois austères qui font de ce roman une très grande réussite. J'ai adoré et me plonge dès ce soir dans la suite.

Agnès

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Posté par unfilalapage à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2010

Le comité de lecture a aimé :

jadeLa grand-mère de Jade de Frédérique Deghelt

Portrait tendre et émouvant d'une grand-mère qui se révèle femme sous les yeux de sa petite-fille.

Un très beau livre où les personnages bousculent les rapports petits-enfants/grands-parents et se découvrent une passion commune : la littérature !

Agnès

lilyLily et Braine de Christian Gailly

Un soldat brisé retrouve sa famille qui elle, aspire à une vie simple et

heureuse avec lui.Ce roman est une histoire d'amour dramatique rythmée par

l'univers du jazz.Servi par une écriture épurée,fluide,simple et efficace

c'est pour moi un petit chef d'oeuvre.

Agnès

roman_francaisUn roman français   -   Frédéric Beigbeder

Vous aimez l’auteur ou vous détestez le personnage, aucune importance, il nous livre ici  avec sincérité les clés de la construction de sa  personnalité complexe et attachante.

Serge

reine_des_lectrices1La reine des lectrices  -    Alan Bennett   (Denoël et d’ailleurs)

Une fiction humoristique à la cour d’Angleterre qui fait l’éloge de la lecture.

Un livre rafraîchissant.

Serge

foenkinos_la_delicatesseLa délicatesse    -  David Foenkinos

Une histoire d’amour brisée  est le départ d’une nouvelle vie.
Un livre magnifique.

Serge

ombreduventCarlos Ruiz Zafon L’ombre du vent

« Barcelone après la guerre. Quête romanesque de l’amour d’un adolescent. Le réel et l’imaginaire se mêlent pour notre plus grand plaisir. Barcelone triste et en même temps envoûtante. Le mystère plane sur tout le roman. Le départ est difficile, mais je ne l’ai plus lâché avant d’atteindre la fin. »

Anne-Claude

ImmeubleL’immeuble Yacoubian de : Alaa El Aswany (Babel)

Certes le rythme du roman peut parfois irriter (phrases parfois un peu longues, découpage frustrant des chapitres) mais il faut savoir aller au-delà.

Ce roman subjugue en effet par l’évocation de personnages et d’événements (les deux sont liés)  nous permettant de découvrir un pays (l’Egypte) et ses habitants à travers leurs joies et les drames de leur existence (là aussi, hélas, les deux sont liés).

C’est surtout l’occasion pour l’auteur à travers ses personnages d’évoquer un certain nombre de thèmes qui traversent la société égyptienne.

Force est de constater que celle –ci, au début des années 2000, n’est pas la plus sereine de notre monde actuel…

Pierrick

angesAnges de julie Grelley

Colline a décidé de s'autodétruire. De mannequin célèbre et adulé, elle devient un être gros et laid cherchant à faire disparaître tout rapport charnel. Mais dans sa quête d'amour pur et idéal, elle se tourne vers de jeunes garçons, et devient alors une criminelle.

Un premier roman dérangeant qui nous plonge au coeur du dédoublement de personnalité et de la folie. Haletant, choc et très surprenant.

Agnès

5931947308_Le_premier_amourLe premier amour de Véronique Olmi

Ce qu’il faut retenir : la première partie du roman. Un superbe portrait de femme à l’aube de ses 50 ans.

Agnès

naplesVoir Naples et mourir de Neil Griffiths

Ce roman policier nous plonge au coeur de Naples. Le personnage principal est très attachant. Quel est le plus grand danger? La camorra ou l'amour d'une jolie fille ? L'ambiance est si bien décrite qu'on  a envie de lui donner des conseils, de l'aider ...

Martine

Couverture_La_Part_de_l_autreLa part de l'autre de Eric Emmanuel Schmitt

Deux Hitler se croisent dans ce roman, celui qu'il a été et celui qu'il aurait pu être. Passionnant sur l'histoire de l'époque.

Martine

Posté par unfilalapage à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2010

Mordelles infos - octobre 2009, revue d'informations municipales

Capture01Capture02


i
Ouest France
- février 2010
Création d'un comité de lecture

rn_2585879_1_px_470_

La librairie « Un Fil à la Page », installée sur la commune depuis septembre dernier met en place un comité de lecture. Partie d'un désir commun de Murielle Lerestif, la libraire, et d'une fervente lectrice, Cécile Pellerin, cette création a pour but « de donner une dimension nouvelle à la librairie. Que ce ne soit pas seulement un lieu d'achat mais qu'il puisse s'y rattacher une dimension culturelle, par l'échange d'avis entre lecteurs » explique Murielle.

Ce comité aura pour but de donner son avis sur les ouvrages afin d'orienter le choix des clients de la librairie. « Le comité pourra aussi permettre d'orienter les achats de la librairie en faisant découvrir de nouveaux ouvrages que nous n'avons pas ». Constitué déjà d'une dizaine de personnes, le comité souhaite intégrer toute sorte de lecteurs : « nous aimerions pouvoir attirer des lecteurs de bandes dessinées, des jeunes et adolescents pour avoir un panel plus large d'avis ».

i


 

Posté par unfilalapage à 00:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2010

Les jeux

 

 

La librairie offre un éventail de jeux pour enfants et adultes (marques Haba, Djeco, Asmodée, Ravensburger, selecta, Gigamic, Geek's paradise, Bioviva...) NOUVEAU JANOD

 

dobble

Dobble 15 euros

 

carcassonne 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Fusée magnétique janod

 

janod fusee 2

 

janod puzzle

Puzzle à partir de 15,90

 

bazar

Franklin, le fantôme, a découvert un vieil appareil photo dans la cave du château. Il a immédiatement photographié tout ce qu’il aime faire disparaître... à commencer par lui-même. Malheureusement, les couleurs des clichés sont souvent mauvaises. Ainsi, la bouteille verte apparaît tantôt blanche, tantôt bleue. En regardant les photos, Franklin ne se rappelle plus exactement ce qu’il voulait faire disparaître.... Aidez-le à identifier rapidement la bonne pièce : les plus vifs ont les meilleures chances de mener la danse.

13.50 euros

 

pig-10

Pig 10" est uniquement composé de cartes. Rien d’autre. Ce qui nous permet de le classer dans la catégorie des Jeux de Cartes. Jusque-là tout se tient et c’est plutôt rassurant. Ces cartes ont une valeur, indiquée dessus bien clairement. Par exemple, il y a des cartes de valeur 3. D’autres de valeur 6. Et des 1 aussi. L’idée générale repose sur le principe d’empilement en additionnant ces valeurs. Par exemple, un joueur va poser au centre de la table une carte de valeur 2 et annonce… 2 ! Le joueur suivant va poser sur cette pile une carte de valeur 6 et va annoncer 6+2… 8 ! Jusque-là, facile. Mais à quoi donc cela nous mène-t’il se demandent les plus curieux. Et bien, l’idée est de réussir à faire pile « 10 ». D’où le nom, "Pig 10". Parce que si un joueur, lorsqu’il pose une carte, atteint exactement 10, il récupère toutes les cartes et les pose devant lui. Oui, après avoir dit « Pig 10 ». . Mais attention, des fois on dépasse 10, et là, lorsqu’un joueur fait dépasser 10, c’est son voisin de gauche qui récupère toutes les cartes. Et il est content le joueur de gauche, parce que vous l’aurez compris, à la fin de la partie, c’est le joueur qui a récupéré le plus de cartes qui est déclaré « Grand Vainqueur ».

10.00 euros

perudo

Perudo est un jeu de dés d’une simplicité redoutable où vos sens du bluff et de l’intox devront se combiner à une petite once de chance et d’habileté. D’après vous, combien de dés d’une même valeur se trouvent sous l’ensemble des gobelets de tous les joueurs ? Essayer de le deviner, c’est bien, mais faire monter les enchères et entraîner les autres à leur perte, c’est encore mieux !

20.00 euros

 

 

 

 

Posté par unfilalapage à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]