POUR BIEN COMMENCER

2018 !

 

MARDI 9 JANVIER A

19H30

RENCONTRE AVEC

GREGOIRE COURTOIS

 

SUREQUIPEE

Lorsque la BlackJag a été mise en vente, il était évident qu'elle allait révolutionner le marché de l'automobile. Constitué uniquement de matériaux organiques, qui en font pour ainsi dire une voiture vivante, ce nouveau modèle a tout pour plaire. Le prototype qui a servi aux séances de démonstration devant la presse est aujourd'hui revenu en atelier : son propriétaire a disparu ; peut-être la BlackJag a-t-elle gardé en mémoire des éléments qui permettront de le retrouver.
Ecoutons-la nous raconter son histoire. Avec Suréquipée, son premier roman de science-fiction, Grégoire Courtois, à la suite de J-G Ballard ou de Stephen King, s'empare avec brio du mythe moderne par excellence : la relation de l'homme à sa voiture. 

LOIS DU CIEL

 

C'est l'histoire d'un voyage scolaire dans la forêt. C'est une classe d'enfants entre six et sept ans qui s'y retrouvent seuls. C'est l'âge où l'on n'est pas certain que les monstres n'existent pas, où l'imagination transforme le grincement des arbres en rugissements de bêtes sauvages. C'est une histoire qui a été mille fois racontée, mais qui ne l'a jamais été vraiment, jamais jusqu'au bout. C'est ce qui se passe après la fin des contes, quand les enfants sont perdus et qu'il est admis qu'ils n'en réchapperont pas. 
Que se passe-t-il dans ces instants-là? Qu'advient-il quand les règles et les lois humaines sont oubliées ou pas encore apprises? Qui aidera son prochain? Qui réglera ses comptes? À quelle distance un enfant de six ans se tient-il de la barbarie? Dans les forêts du Morvan, il n'est aujourd'hui presque plus possible de se perdre, et pourtant des événements inconcevables se produisent chaque jour. 
C'est l'histoire d'un événement inconcevable. C'est l'histoire d'une excursion qui vire à l'atrocité, comme si tous gagnaient le même jour à une funeste loterie. Les bernaches nonnettes pondent leurs oufs sur des falaises abruptes. Quand ils naissent, les oisillons doivent se jeter dans le vide, avant même de savoir voler, afin de rejoindre leurs parents plusieurs dizaines de mètres plus bas. C'est la violence d'un rite initiatique naturel. 
Certains se fracassent mortellement contre les rochers, d'autres survivent. Tous apprennent, dans la douleur, les lois du ciel.

 

MARDI 23 JANVIER A

19H30

RENCONTRE AVEC

Corine et Laurent MERER

Pour les âmes voyageuses ou curieuses...
Rencontre avec Corinne et Laurent Mérer

Aujourd'hui ils parcourent le monde sac au dos, plusieurs mois par an, au contact des populations locales, animés par la soif de découvrir et de partager. De ces voyages sont nés des livres, "S'ils se taisent les pierres crieront" et "Le Jardin des explorateurs". Leur luxe à eux ? Couper complètement avec le confort de tous les jours pour découvrir, sans far et sans artifice, la vie ailleurs.
Merci de confirmer votre présence par mail : unfilalapage@orange.fr

 

Merci de confirmer votre présence par mail à :

unfilalapage@orange.fr

 

Ou bien sur la page de l’événement FACEBOOK

https://www.facebook.com/events/759616770904133/

 

 

 

VENDREDI 15 DECEMBRE

 

DE 18H à 22H

 

 

LES SUPPORTERS DU STADE RENNAIS

 

DEDICACE ET RENCONTRE

AVEC L'AUTEUR ET LE DESSINATEUR

Owen Gourdin pour le texte et Bunk pour les dessins. 

supporters

 

 

 

 

RENCONTRE AVEC

 

ALINE KINER

 

 

 

Vendredi 24 novembre à 19h30

 

 Pour son livre "La Nuit des béguines"

 

A Paris, au Moyen Age, un bâtiment singulier borde la rue de l'Ave Maria, dans le Marais : le grand béguinage royal, fondé par saint Louis. Dans ses murs, vit une communauté de femmes hors normes. Veuves ou célibataires, nobles ou ouvrières, elles peuvent étudier, travailler, circuler librement dans la cité. Mais en 1310, la sérénité du béguinage est troublée par l'exécution en place de Grève de Marguerite Porete, une béguine de Valenciennes brûlée vive pour avoir écrit un livre qui compromet l'ordre établi...
C'est là que commence le roman, alors que le royaume de Philippe le Bel amorce son déclin et que les persécutions contre les Templiers se multiplient. Ysabel, responsable de l'hôpital, vit là depuis vingt ans lorsque la jeune et rousse Maheut s'y réfugie. Celle-ci fuit des noces imposées par son frère, et la traque d'un inquiétant moine franciscain. Son arrivée est mal accueillie par la majorité des femmes du clos : les cheveux roux ne sont-ils pas l'oeuvre du Diable ? Dame Ade, qui aspire à se tenir en retrait du monde depuis la mort de son mari, regarde elle aussi avec méfiance la nouvelle venue.
Ysabel est obligée de cacher sa protégée ailleurs dans la cité... Ce n'est que le début d'un saisissant suspense qui nous emmène dans une époque charnière d'une étonnante actualité.

 

RENCONTRE AVEC

ALEXIS RAGOUGNEAU

 

Mardi 24 octobre à 19h30

 Pour son livre "NIELS"

 

NIELS ALEXIS RAGOUGNEAU

 

"Tes allers-retours entre la vie et la mort tu vas les faire encore longtemps ? Le temps qu'il faudra. Pourquoi ? Tu te fais du souci pour moi ? Tu es juive, n'est-ce pas ? C'est insensé, tu sais ce qu'ils te feront s'ils te prennent ? Je n'ai pas peur. A Copenhague, je suis chez moi. Ce sont eux les envahisseurs." Danemark 1943, Niels Rasmussen rencontre Sarah à la rousse chevelure. Il rejoint alors la Résistance et devient le saboteur de génie qui remodèle la ville occupée à coups d'explosifs.
Quand le conflit mondial s'achève, Sarah attend un enfant et les héros sont prêts à recueillir leurs lauriers. Pourtant, une page du Parisien libéré glissée dans un courrier anonyme va infléchir le destin. Dans la rubrique "Epuration" Niels lit : C'est le 7 mai que le dramaturge Jean-François Canonnier, actuellement détenu à Fresnes, passera devant la cour de justice de la Seine. Il sera défendu par maître Bianchi.
Eperdu d'incompréhension et pour sauver son "frère de coeur", il entreprend une odyssée qui fera vaciller toutes ses certitudes quant à l'héroïsme, la lâcheté, la Résistance et la collaboration. Roman d'aventures, enquête introspective, Niels fait fi des genres littéraires et nous soumet à la question : Et vous, qu'auriez-vous fait ?

 Et comme d'habitude nous partagerons un moment festif à l'issue de la discussion. Merci de confirmer votre présence si vous le pouvez à :

unfilalapage@orange.fr

 DEDICACE AVEC

JEANNE SELENE

 

Samedi 28 octobre de 15h à 18h

https://jeanne-selene.com/

Qui suis-je ?

Originaire de la Manche, j’ai grandi à l’ombre du Mont Saint Michel et de ses légendes. À 14 ans, j’ai eu l’opportunité de remporter un concours de racontars à la Jørn Riel. Motivée par ce premier retour positif, j’ai poursuivi mes petits délires d’écriture. À 15 ans, j’ai créé le monde d’Astheval et entamé la rédaction de mon premier roman : Balade avec les Astres. À 18 ans, je continuais l’aventure avec un deuxième roman de fantasy : La vengeance sans nom. Il aura fallu attendre 2014 (soit 15 ans après mes débuts) pour que j’ose me lancer dans l’édition. Depuis, mes projets d’écriture occupent une grande partie de mon temps ainsi que mon travail de prévention dans le domaine de l’orthophonie (conférences, ateliers, émissions radiophoniques).

 

Balade avec les Astres jpg

 

La vengeance sans nom

 

Dementia

 

Mon copain Éthan est végane

 

Nicolas, le bébé koala

 

Charlotte sans culotte

 http://lautrelieu.fr/Actualites/EXPOSITION-L-art-du-comics

EXPOSITION L'art du comics - Médiathèque L'autre lieu -

Le Rheu

Du 5 septembre au 4 novembre

Découvrez le comics, forme de BD venue d'Amérique, à travers le super-héros Fox Boy imaginé par Laurent Lefeuvre. VENDREDI 20 OCTOBRE à 20h  Vernissage et Rencontre avec Laurent Lefeuvre. Il vous dédicacera  vos albums et vous emmènera au cœur de cet univers au succès planétaire.

 LES ALBUMS DE LAURENT LEFEUVRE SONT DISPONIBLES A LA LIBRAIRIE. LA LIBRAIRIE SERA PRESENTE EN FIN DE CONFERENCE POUR VENDRE LES ALBUMS.

 

fox boy t1

 

fox boy t2

RENCONTRE AVEC ERIC VUILLARD

 

Mardi 19 septembre à 19h30

Pour son livre "L'ordre du jour"

L'ordre du jour

 

Ils étaient vingt-quatre, près des arbres morts de la rive, vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d'épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet. Les ombres pénétrèrent le grand vestibule du palais du président de l'Assemblée ; mais bientôt, il n'y aura plus d'Assemblée, il n'y aura plus de président, et, dans quelques années, il n'y aura même plus de Parlement, seulement un amas de décombres fumants.
E. V.

 Merci à tous d'avoir été si nombreux à cette belle rencontre.